Le site des perchmans du cinéma et de la télé Accès aux pages protégées du site
Recherche simple : Approfondir les critères de recherche sur le site, rechercher dans les forums, les liens et dans l'Annuaire
Liste des perchmans du cinéma et de la télé
<< [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

Les piles 9 Volts

Introduction
Les normes
Le protocole du test
Les fabricants de piles
Le panel des piles testées
Les mesures mécaniques
Les mesures électriques
Détails des mesures par pile
Conclusions

Les limites du test résident dans le protocole des mesures : il n'y a pas eu d'écoute auditive, ni d'analyse à l'oscilloscope du courant débité. Les piles testées n'ont pas toutes le même âge, et le niveau sonore calme du test est plutôt extraordinaire en tournage. Le nombre d'échantillon par modèle n'est pas assez conséquent pour une réelle approche statistique. Enfin, ce test, quasi "dans les conditions du direct", n'a pas abordé la tenue des piles à des températures extrêmes ou en humidité importante. Cependant la relativité des mesures reste pleinement significative, de même que les courbes parfaitement cohérentes sont une indication précieuse sur les capacités intrinsèques des piles.

Les mesures absolues peuvent cependant être appréciées avec un certain pourcentage d'erreur, car elles ont corroboré les indications de charge données par le constructeur des HF pour l'émetteur TX-2000U. Elles sont aussi valables pour les émetteurs TX-2020U, le courant nominal de celui-ci étant identique. Les temps doivent par contre être allongés pour les TX-2000 VHF car ils ne consomment que 55 mA.

Ce que ne disent pas les mesures physiques et électriques reste à analyser. Par exemple, il s'est avéré à l'usage que certaines Procell ou Duracell, malgré leur excellente capacité, devaient avoir un problème de stabilité de courant (micro-coupures ?) engendrant parfois des grésillements ou du souffle à l'émission sur les émetteurs Audio (source maintenance DC Audiovisuel). On a vu aussi que les lithium Ultralife ont du mal à rentrer dans les boîtiers pile des TX-2020U. Vous pouvez faire part de vos remarques et expériences sur ce site dans le forum matériel.

Dès lors, le choix du modèle de pile sera avant tout dirigé par le type – alcaline ou lithium, les non-alcalines étant hors course – selon les conditions de tournages, d'atmosphère, de poids, d'encombrement. Si le coût du lithium est compensé (en partie) par la durée d'utilisation et se justifie pleinement en conditions extrêmes, il est de nombreux cas où la pile du HF doit être changée systématiquement avant terme, avec de fait un gâchis d'autant plus important que la pile est chère et que sa capacité n'est pas totalement épuisée.

Les dimensions de la pile viennent en second critère, avant celui de la durée d'utilisation. Il est en effet plus critique d'avoir des faux contacts sur un HF que d'avoir une pile qui dure moins longtemps. La durée maximale d'utilisation peut ensuite être considérée, en veillant bien à favoriser les éléments dont le débit en courant est le plus stable possible.

Le coût et les possibilités d'approvisionnement sont aussi à prendre en compte.

Enfin des considérations écologiques sur la composition des piles et le respect de l'environnement, tant du point de vue fabrication (la catastrophe en Inde de l'usine de la Union Carbide ou Ucar, qui depuis a changé de nom, est encore en mémoire) que du point de vue recyclage, doivent aussi être mises en avant. Rappelons à ce propos que les vendeurs de piles doivent par décret récupérer les piles usagées et que la plupart des déchetteries ont un container spécial piles, même si, pour l'instant, il n'existe qu'une seule usine de retraitement des piles en France. Il serait bien d'éviter de jeter des piles qui ne seraient pas totalement épuisées. Comme le montre le test de la Procell US, les piles dont la courbe chute net, mais plus encore les piles à pente douce telles les Maxell Ace, ont encore une grande réserve de capacité. Une pile insuffisante pour les HF pourra alors être utilisée dans les Comtek ou Lectrosonics.

Satisfecit

N'était-ce les problèmes de grésillements et de souffle rapportés par Serge de DCA, et leur prix extrêmement cher, les Duracell et Procell (sauf les modèles fabriqués aux USA) sortent du lot pour leur longévité et leur stabilité de courant. Les Varta comme les Energizer (plus chères) semblent des choix tout à fait convenables tant du point de vue mécanique qu'électrique. On remarquera aussi l'excellente tenue et régularité d'une pile générique (fabriquée en Suisse tout de même) provenant des magasins Auchan dont le prix au détail défie toute concurrence. Pour la moitié du prix d'une Energizer Ultra+, on peut lui décerner la palme du meilleur rapport qualité/prix dans le commerce de détail. On évitera les piles dont le débit chute très vite comme les Maxell Ace et les Sony et, dans une moindre mesure, les Rayovac. Les Panasonic Power Line pourraient constituer un choix intéressant mais leur hauteur nettement trop courte pose réellement problème. Le cas très particulier des Procell US qui chutent avant les 6,5 V fait qu'elles sont absolument à éviter dans les Audio Limited. Enfin, l'usage des piles lithium, par leur surcoût très important et des performances inégales, devrait se limiter aux conditions extrêmes, en notant bien que les Ultralife ont des dimensions incompatibles avec l'usage des émetteurs TX-2020U multi-fréquences.

Maj 2009

La première constatation de ces nouveaux tests 2009, est que la technologie des piles n'évolue quasiment plus. Les fabricants mettent actuellement toutes leurs ressources dans le développement des accus, en particulier à base de Lithium. C'est à la fois l'air du temps écologique, la prise en compte des nouveaux comportements du consommateur, et la rentabilité qui justifient cette mise en valeurs de l'accu sur la pile.

Les Varta High Energy n'ont malheureusement pas les qualités des Electric Power qu'elles ont remplacées, que ce soit le modèle 2007 Allemagne ou le modèle 2009 Malaisie. Leur courbe de décharge moyennement prononcée mais continue ne permet pas d'estimer facilement le moment où il est nécessaire de changer de pile. Il y a en effet entre 1h00 et 1h15 entre le déclenchement de la diode à 6,5 V et la limite d'utilisation à 6,2 V. De plus, elles ont une autonomie nettement moindre. Le test avec un micro KM 150 derrière un L-48 montre nettement que ces piles n'ont guère de capacité à supporter les courants forts. Cependant leur coût d'achat très faible les rend économiquement intéressantes.

Le modèle oem Varta Power One est strictement identique à la Varta High Energy. Fabriquées elles aussi en Malaisie, ces piles ont des performances très moyennes.

Au contraire, les Energizer Industrial s'avèrent d'excellentes piles, avec une autonomie importante, entre 5h30 et 6h00. La faible pente de la courbe dans la zone des 6,5 V peut induire en erreur le déclenchement de la diode de basse tension sur le récepteur si celui-ci est mal réglé. La marge d'erreur est du coup en effet beaucoup plus grande. De plus, la hauteur de ces piles, bien qu'au milieu de la norme comme souvent pour les modèles fabriqués aux USA, est légèrement trop courte pour assurer un bon contact sur les languettes du bloc pile des TX-2020U. Il faudra donc veiller à bien écarter celle-ci avant utilisation de ces piles. Nous recommandons cependant largement ces piles.

Les piles Panasonic Powerline, version 2009, dépassent un peu les performances de l'Energizer avec une capacité impressionante de 5h45 à 6h20 avec un Sanken et de 4h20 à 4h55 en perche HF avec L-48 et KM 150. Mais le défaut majeur de cette pile est sa hauteur vraiment courte, c'est la plus petite des piles, et cela peut vraiment poser problème dans un bac d'émetteur TX-2020U, et s'avère être quasi inutilisable dans un ancien TX-2000 sans bac pile. En gardant bien à l'esprit cette remarque sur la taille de la pile, c'est cependant cette Panasonic Powerline, supplantant de peu dans la catégorie des piles l'Energizer Industrial, qui emporte haut la main le test 2009.

La nouveauté 2009 vient bien évidemment des accus Lithium-polymère vendus par iPowerUS (on les trouve chez DC Audiovisuel ou Areitec et certainement d'autres revendeurs en France). Incontestablement leur autonomie de 6h30 assurée voire 7h30 pour des accus neufs permet de substantielles économies par rapport à l'utilisation de piles alcalines classiques. Compter 12 accus pour un tournage de téléfilm à 17 euros HT par accu, chargeur rapide dédié au prix de 40 euros HT en sus. Avec 500 cycles, ce jeu d'accus tiendra au moins sur 5 téléfilms, 10 pour les personnes soigneuses. Avec une tension très stable supérieure à 7 V, ces accus assurent à l'émetteur Audio Ltd un rendement efficace. Cependant la protection interne de l'accu coupant le courant avant 6,5 V (entre 6,65 et 6,7 V selon l'accu), la diode de faible tension d'émetteur sur le récepteur Audio Ltd ne sert plus à rien, et seul le chronomètre sera un indice pour changer d'accu en cours de journée. Du coup, on sera certainement obligé d'avoir deux accus par jour par émetteur utilisé, réduisant d'autant la durée de vie de ceux-ci par une mauvaise optimisation des cycles de charge/décharge. Ces accus sont donnés pour 500 cycles avant altération de leur capacité à 80%.

Mais le lithium pose d'une part des problèmes de recyclage, d'autre part des problèmes de dangerosité, les manipluations hasardeuses peuvent être critiques, le lithium étant un produit hautement inflamable. Enfin la charge comme la décharge doivent être scrupuleusement suivies avec des consignes strictes, au risque de voir l'accu exploser. Les accus iPowerUS ont une protection électronique interne qui limite les tensions de charge à 8,5 V et de décharge à 6,5 V. Cependant attention aux grosses chaleurs supérieures à 50 °C et au court-circuit pouvant mener à l'explosion, fini le temp de laisser trainer la pile au fond de la poche en prévision d'un changement inopiné, terminées les chaufferettes à deux piles en hiver, attention aux boitiers HF qui tombent dans la cuvette des toilettes, l'accu doit être soigneusement rangé dans un étui adhoc pouvant en contenir 4, contacts protégés.

Dernière mise à jour : 23 novembre 2009
Jean Casanova © 2002-2009

 

<< [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

Accueil du site Inscription Membres Annuaire détaillé Consultation Annonces Albums Photos Tous les Articles Liste des Forums Gérer son courrier Les liens de perchman.com À propos de perchman.com Connexion Membres Déconnexion Membres Flux RSS Association Française du Son à l'Image




Jean Casanova
© 2001-2020

Accueil | Membres | Annuaire | Dossiers | Forums
Article | Support | Liens | Pétition
A propos | Contact | Mentions légales

Site optimisé pour une résolution de 1024 x 768